Généralité sur le mur chauffant

En France, le pourcentage des foyers qui choisissent le mur chauffant ou le plafond chauffant pour système de chauffage est moins important par rapport à ceux qui adoptent le plancher chauffant électrique ou hydraulique. Le mur chauffant reste moins familier alors qu’il propose plusieurs avantages. Toutes les maisons peuvent être équipées de mur chauffant, toutes sans exception.

mur-chauffant

La base du mur chauffant :

Le mur chauffant comporte des tuyaux rattachés à un circuit central. Toutefois, il peut être lié par une chaudière et couplé également à une pompe à chaleur , comme le système de la pompe à chaleur d’un plancher chauffant. Voici son principe de fonctionnement. Le réseau de tuyaux permet à l’eau chaude de circuler en boucle. Ces tuyaux vont ensuite transmettre la chaleur par convection à travers le mur. Les calories, par la suite, sont propagées dans tout le volume de la pièce par rayonnement.
Le serpentin est généralement noyé dans une couche de béton. Le nombre de serpentins nécessaires est de deux ou seulement un. L’émission de chaleur par rayonnement touche directement les objets situés dans la pièce. Cela rend la qualité de l’air plus sain, plus naturel et moins sec.

Le mur chauffant pour les constructions neuves et pour la rénovation :

Il est plus facile d’intégrer directement dans le mur les tuyaux dans lesquels circule l’eau chaude, dans le cas d’une construction neuve. Ainsi, la réalisation du mur chauffant fait partie du plan de construction. Cependant, il faut que les briques utilisées soient en alvéoles. Cela facilite l’intégration des tuyaux.
Pour les travaux de rénovation, les procédés sont plus compliqués par rapport en construction. Il existe deux solutions pour la pose des tuyaux. Première option : il faut utiliser des rails de fixation pour attacher et immobiliser les tuyaux directement au mur. Sinon, il faut se munir des panneaux qui ensuite seront intégrés dans le mur. Pour finir les travaux de rénovation, on doit appliquer de l’enduit extérieur au mur pour qu’on puisse le repeindre ou le donner un revêtement mural classique : plâtre, carrelage ou encore le tapis, etc. Bref, le décorer avec plus d’esthétique et pourquoi pas avec artistique.

Quels sont les avantages du mur chauffant ?

Les principaux intérêts de ce système de chauffage consistent en général le confort et la discrétion.
–        Il offre une chaleur homogène et uniforme dans toute la pièce à chauffer. La chaleur diffusée est émise par rayonnement. Autrement dit, il n’engendre pas de circulation d’air ni de poussière ni d’acariens.
–        En matière d’esthétique, il est tout à fait invisible, non encombrant et ne dérange pas la vue.
–        Quoiqu’il soit plus difficile à installer par rapport au plancher chauffant, il vous permet d’économiser plus d’énergie et plus d’argent sans tout autant compromettre le même confort obtenu au sol chauffant. En plus, on peut les coupler à une pompe à chaleur. Dans cette optique, on peut le convertir en mur chauffant réversible également pour rafraîchisseur votre atmosphère.
–        Ce système ne permet pas l’apparition de froid sur toutes les parties murales.
–        L’inertie zéro facile la montée en température rapidement. Pendant 15 à 20 min, la température requise est atteinte.

–        La possibilité de régulation pièce par pièce optimise les consommations.

Quels inconvénients peut-on rencontrer avec le mur chauffant ?

La rénovation d’un plancher chauffant est facile à réaliser, pourtant pour le mur chauffant, les problèmes se situent pendant les rénovations. L’installation engendre un surplus de couche à vos murs. Cela signifie que votre surface habitable est réduite et que vos murs sont devenus plus épais par rapport à son aspect d’origine.
La restitution de la chaleur accumulée est très lente et prend un certain temps. Son temps de chauffe est plus important comparé à un autre système de chauffage par convection.
Avec le chauffage mural, la probabilité qu’un risque de cloquage d’émission calorifique apparaisse est élevée surtout si on place des meubles trop imposants à proximité ou contre le mur chauffant. Pour garantir une diffusion de chaleur optimale, il faut éviter ces meubles trop grands et trop épais.
Pour éviter l’oubli et les petites fautes d’inattention pendant la pose d’étagères ou de tableaux ou encore des cadres photos, il faut faire référence à l’emplacement exact des tuyaux. Pour se faire, il est préférable de bien garder le plan d’installation des éléments chauffants. Les perçages et les perforations peuvent endommager les tuyaux de l’installation.

Combien coûte un chauffage mural ?

On peut dire que l’installation d’un mur chauffant est plus ou moins dispendieuse. Le calcul se base sur 100 € le mètre carré. Néanmoins, pour chauffer une pièce dont la surface est de 40 m², on ne nécessite qu’un mur chauffant à peu près 20 m² d’étendue. Soit la moitié seulement suffit pour obtenir une atmosphère chaleureusement agréable et confortable. Autrement dit, pour chauffer une salle, on installe le système sur la moitié des quatre faces du mur.
Le prix de un mètre linéaire est environ de 140 à 150€ y compris l’installation avec option de régulation. En moyen, il vous faut prévoir à peu près 7 000€ si la superficie du logement est de 100 m².
Le mur chauffant possède quelques ressemblances avec le plancher rayonnant Euroradiant vu qu’il émet également la chaleur par rayonnement.

Le surplus du plancher chauffant rayonnant Euroradiant :

Ce produit Euroradiant reflète le futur du chauffage français. L’élément chauffant est disponible sous forme de film plastique comportant de micros plaques de carbone. Ces derniers jouent le rôle de résistance et surtout elles sont très résistantes et ne représentent aucun risque de flamme. En savoir plus
Côté performance et esthétique, il est très fin, seulement avec 5 cm d’épaisseur au plus. C’est pourquoi il est utilisable depuis votre sol d’origine. Contrairement au système chauffage mural, le plancher rayonnant Euroradiant ne nécessite pas de démolition pour faire intégrer les tuyaux.
Pour limiter la consommation d’énergie, la plaque rayonnant produit également de la chaleur résiduelle. Le plus grand atout, il n’a pas besoin d’aucun entretien durant les 30 ans de sa vie.
En plus, il réduit votre facture énergétique du mois jusqu’à sa moitié. Très abordable à l’achat et à l’installation, le plancher rayonnant électrique est éligible aux crédits d’impôts ainsi qu’aux prêts à taux zéro.

Écrit par EuroRadiant