Comment effectuer le carrelage plancher chauffant ?

L’installation du plancher chauffant faite, le recouvrement du sol chauffant achevé, il ne reste qu’à poser le revêtement de sol. Cette dernière étape constitue les travaux de finition pour la réalisation du plancher chauffant. En matière de revêtement de sol, le choix est large. Les plus courants, ce sont le carrelage et le bois ou stratifié.

 

 

Les meilleurs revêtements de sol pour un plancher chauffant :

L’idéal en termes de revêtement de sol est la matière qui a une bonne conductivité thermique. Les plus efficaces restent le carrelage et la pierre naturelle. En plus, ils conviennent parfaitement au sol chauffant.
Les matériaux les plus intéressants sont nombreux. On cite, par exemple, les carreaux à base de grès cérame, de grès étiré ou de terre cuite, etc. Il y a également le dallage fait en calcaire, en schiste, en quartzite ou en marbre. La pierre reconstituée est aussi meilleure que les précédents. À part ces matériaux, les émaux et la pâte de verre figurent parmi les assimilés idéaux pour le revêtement de sol.

La mise en œuvre du carrelage plancher chauffant :

La procédure de réalisation du carrelage pour le sol chauffant est la même que pour un sol ordinaire. Seulement, il existe quelques conditions à respecter avant et après la pose des carreaux.
Lorsque le recouvrement du plancher chauffant est achevé, on doit procéder à une mise au chauffage de l’installation. Il existe un délai à attendre avant d’entamer la pose du revêtement de sol choisi. Pour la mise en œuvre du carrelage plancher chauffant, il faut suspendre le chauffage 48 heures avant la pose.
Même si la pose du carrelage est finie, il est impératif d’attendre au moins deux jours à sept jours pour reprendre le chauffage du plancher. Ces temps d’attente optimisent le chauffage.
Toutefois, le dallage en pierre naturelle ou reconstituée qui possède une épaisseur importante est déconseillé. Une forte épaisseur induit une très grande inertie thermique qui compromet la diffusion calorifique. En moyenne, l’épaisseur maximale pour un dallage en pierre naturelle est d’environ 20 mm.

Que dire de la résistance thermique ?

En général, presque tous les types de revêtements de sol sont adaptés à un plancher chauffant qu’il soit à eau ou électrique. Cependant, quand le matériau est moins isolant, cela permet un chauffage rapide du plancher chauffant.
Selon le type de plancher chauffant, la valeur de la résistance thermique est variable. Pour un chauffage seul, la résistance thermique ne doit pas dépasser 0,15 m².K/W. Dans le cas d’un plancher chauffant réversible, la valeur limite est de 0,19 m².K/W. Ces chiffres considèrent également les propriétés isolantes des différents matériaux de désolidarisation qui forment le plancher chauffant. Autrement dit, on doit prendre en compte la sous-couche isophonique du sol flottant ou du revêtement souple ainsi que la chape fluide sur béton d’enrobage, etc.
D’ailleurs, les Documents Particuliers du Marché mentionnent la résistance thermique de chaque type de revêtement de sol dont l’auteur est le maître d’œuvre.

Ce qu’il faut savoir concernant la pose du carrelage plancher chauffant :

Il existe des points à vérifier pour garantir une meilleure installation du carrelage plancher chauffant. En principe, la pose du carrelage doit respecter les instructions et certaines règles rédigées dans les documents techniques de référence comme le DTU et le CPT.
La pose du revêtement de sol est une étape qui suit une première mise en température du sol chauffant. Elle fait partie du sujet d’étude de la réalisation du plancher chauffant qui est établie avant la mise en œuvre du projet.
Pour tous les travaux à effectuer, il faut se référer aux normes en vigueur. De même pour les produits utilisés : les colles, l’enduit de lissage, le mortier colle, etc. doivent obligatoirement être conformes aux différentes normes existantes.
Il faut également vérifier si le local est adapté au classement UPEC.
L’avis technique venant des professionnels reste la meilleure chose à faire. Leurs conseils sont particulièrement précieux surtout pour le bon fonctionnement du plancher chauffant et pour vivre une expérience positive.

Comment poser le carrelage plancher chauffant ?

Quelques étapes doivent être suivies pour une parfaite mise en œuvre du carrelage plancher chauffant. Sachez que le revêtement du sol s’effectue après que la chape d’enrobage soit complètement sèche. Parmi ces étapes, il y a :
–        Le nettoyage de la dalle pour plancher chauffant : celle-ci doit être dépourvue de poussière et de saleté.
–        La surface qui accueillera les carreaux doit être correctement plane. L’irrégularité de la surface ne doit pas dépasser 5 mm ou 2 mm suivant la règle graduée. Pour la vérification, on utilise respectivement une règle de 2 mm ou une règle de 20 cm. S’il présente des défauts de planéité, il faut faire des rattrapages avant de procéder au collage du carrelage.
–        La mise en place des carreaux en respectant les joints entre les carreaux. Il faut 4 ou 6 mm d’espace entre les carreaux.
–        L’assurance d’un bon transfert : pour ce faire, il est nécessaire de tapoter les carreaux avec un maillet en caoutchouc.
–        L’encollage des carreaux avec une colle spécifique. Selon le support, l’encollage est simple ou double.
–        Le nettoyage des traces de colle sur les carreaux. Une éponge humide fera l’affaire.
–        Entre la dernière rangée de carreau et les parois verticales, on doit laisser un joint périphérique de 5 mm.
–        Une attente de 48 heures après jointement : ce délai permet le séchage du revêtement de sol. Après cette marge, on peut remettre le plancher en chauffe.
Le carrelage est le revêtement de sol le plus conseillé parmi plusieurs options. Sa forte conductivité thermique lui permet d’être compatible à tout type de plancher chauffant. Il offre également un esthétisme parfait avec une possibilité de choisir divers motifs artistiques selon vos goûts. Cependant, il faut maîtriser sa pose sans omettre aucune prescription issue des normes en vigueur. Un bon carrelage garantit un meilleur confort en transmettant une chaleur uniforme et douce. Le transfert calorifique est accéléré avec un carrelage à la norme.

Vous voulez connaître le meilleur plancher chauffant qu’il faut utiliser? C’est le plancher chauffant Euroradiant, un produit performant qui sera la solution idéale pour le chauffage de votre maison. voir site.

Écrit par EuroRadiant