Parquet plancher chauffant

Ça y est ! Vous avez décidé d’adopter un plancher chauffant pour réchauffer l’atmosphère dans votre maison. Vous êtes presque à mi-chemin parce qu’il ne vous reste qu’à choisir le bon revêtement de sol. Pensez au confort et au plaisir de vos yeux. Sachez que l’efficacité de votre chauffage dépend beaucoup du parquet plancher chauffant. Ce dernier doit permettre la transmission calorifique entre les éléments chauffants et le parquet en question. Pour vous aider dans votre choix, parlons-en un peu des différents types de revêtement de sol possible et de leurs caractéristiques, la manière dont on installe le parquet en prenant des exemples pour référence.

Les différents types de revêtement de sol

image2-plancher-chauffantAvec le monde qui évolue constamment, tous les types de revêtement sont désormais possibles pour recouvrir un plancher chauffant. Ils se diffèrent simplement par leur degré de conductivité thermique.

  • Le béton ciré: est une chape liquide de pigment renversé sur l’ensemble du plancher chauffant, à sécher pendant trois semaines. On a le choix entre un mélange béton-quartz et les enduits fins prêts à être employés immédiatement.
  • Le parquet contrecollé: lors de l’installation, la température ne doit pas atteindre 29°C. L’attente de 3 semaines est également nécessaire pour faire correspondre l’humidité relative de l’environnement avec celle du parquet. En effet, les parquets en bois sont de bons isolants, il ralentit le transfert d’énergie entre deux corps.
  • Les carrelages: figurent parmi la solution la plus simple mais efficace. Ils permettent très bien l’échange de chaleur entre les éléments chauffant et l’air de la maison. Les carrelages de 20 mm d’épaisseur au plus sont les plus convenables et efficaces. Ils supportent les compressions et les chocs.
  • Les stratifiés: sont idéaux  pour les planchers chauffants électrique.
  • Le linoléum: est économique comme tous les matériaux minces, il peut être collé sur un sol chauffant mais il se peut qu’il dégage une petite odeur avec le temps.
  • Les revêtements vinyles ou PVC: sont très résistants. Ils sont difficiles à salir ou à rayer. Les PVC sont décoratifs, car ils sont disponibles sous plusieurs effets : en béton, en bois ou sous forme de la texture de la pierre.
  • Le parquet massif: est le plus classique de tout. Il existe en différentes épaisseurs. Leur épaisseur varie entre 9 et 23 mm. Comme il peut être épais, la possibilité de ré-ponçage pour rénovation peut se faire.
  • Les pierres reconstituées: constituent le plus vieux moyen de revêtir le sol mais restent le plus choisis pour diverses raisons. Il s’agit d’un mélange de minéraux et de béton et se présente sous différentes couleurs. Ils sont plus légers et sont faciles à poser. Très résistants, ils se nettoient facilement.
  • La moquette: s’avère être confortable et pas très cher. Comparée avec un sol dur, elle vous procure un confort thermique et acoustique parfait. Elle retient bien la chaleur pour que vous puissiez profiter d’une agréable température.
  • Les fibres végétales: à base de sisal, de coco, de jute, de bambou ou de jonc de mer, elles vous offrent un confort incomparable. Si vous aimez l’authenticité et le naturel, ces fibres vous satisferont. Le sisal est doux et raffiné. Le coco par contre est solide et rustique et le jonc de mer présente un caractère imputrescible.

Les meilleures façons de poser un parquet pour plancher chauffant :

?????????????????????????????????????????????????La pose d’un plancher classique est différente de celle d’un plancher chauffant. Pour permettre une meilleure efficacité de chauffage, des paramètres sont à considérer lors de l’installation du parquet plancher chauffant. À chaque revêtement de sol correspond une pose adéquate.

  • La pose collée :

La meilleure méthode pour revêtir un sol chauffant est celle de la pose collée. Cette technique optimise la transmission calorifique entre l’élément chauffant et le plancher. Elle améliore également l’isolation acoustique. Cependant, la colle ne doit pas renfermer la moindre quantité d’eau ni de solvant pour ne pas altérer le parquet plancher chauffant.

  • La pose clouée :

Cette pose est plus brutale. Le principal matériel est le clou. Elle n’est pas adéquate pour un sol chauffant parce que les clous risquent d’abîmer les éléments chauffants sous le parquet.

  • La pose flottante :

La méthode recourue pour les planchers chauffants est la pose flottante, après la pose collée. Elle convient à tout type de revêtement, spécialement aux parquets contrecollés. Les stratifiés conviennent également à cette pose, mais sous quelques conditions et précautions.

Pose de parquet ordinaire :

Généralement la pose du parquet classique se fait en quelques étapes :

  • la préparation de la pièce : il faut sécher la pièce en allumant le chauffage durant environ trois semaines avant la pose. Faire monter la température régulièrement si nécessaire. Arrêter le chauffage 48 heures avant la pose.
  • la préparation du parquet : mettre les parquets dans la pièce 48 heures avant la pose ou 8 jours pour les parquets massifs.
  • après la pose : une semaine d’attente est nécessaire avant d’utiliser le chauffage. Remonter la température progressivement de 5°C.

La question qui se pose maintenant est : est-ce que le seul fait d’avoir choisi un parquet plancher chauffant suffit pour obtenir un résultat optimal ? La réponse est non. Il est très important de savoir quel plancher chauffant adopter. Quel produit vous donnera des résultats satisfaisants ? La meilleure réponse à cela est le produit Euroradiant.

Pourquoi opter pour le plancher chauffant de Euroradiant ?

image-plancher-chauffantAfin de vous procurer plus de satisfactions en termes de chauffage, Euroradiant a conçu un film rayonnant qui va équiper leurs planchers chauffants. 4 mots définissent le produit Euroradiant : économique, performant, pratique et écologique. Il s’agit d’une véritable solution de chauffage innovante. Quel que soit le type de parquet que vous voulez associer à votre plancher chauffant Euroradiant, nos professionnels sont là pour vous aider. Tout est aussi simple aussi bien qu’avec les autres installations ordinaires. Cependant, pour quelques types de revêtement de sol, il est nécessaire de poser une autre couche de protection supplémentaire entre le film chauffant et le revêtement du sol.

Pour des raisons de sécurité, il est déconseillé d’utiliser des revêtements mous pour le sol. Pour éviter une incidence, il faut poser une couche de protection entre le film de carbone et le recouvrement mou du sol.